Comme les autres

Publié le par Etre Là...

DESSIN-CLAIRE-01.pngParce qu'avec ses soeurs et ses parents Marie a connu l'errance depuis plusieurs mois, elle n'est pas retournée à l'école cette année, en septembre.

Cet été, ils ont été expulsés, ils sont donc partis à l'autre bout de la France dans de la famille, mais la cohabitation n"a pas duré. Ensuite ils sont allés à droite à gauche, quelques nuits à l'hôtels, quelques nuits chez des amis, parfois même dehors...impossible alors d'inscrire les enfants à  l'école. Ils ont tout perdu pendant ces semaines, les vétements, les jouets, leurs affaires. Ils n'ont pu sauver que le minimum, quelques papiers.

 

Depuis quelques semaines que nous nous connaissons, Marie me parle toujours de l'école... maintenant qu'ils sont un peu posés, à l'abri, même si la situation est plus que précaire, elle va pouvoir y retourner.... Elle a hâte... elle aime l'école Marie, elle aime apprendre à écrire et à lire, découvrir pleins de choses et avoir des copines...

 

Mais alors qu'enfin les difficultés liées aux démarches administratives sont dépassées, et que je lui annonce "ça y est Marie tu vas pouvoir aller à l'école !".... la petite fille s'effondre en larmes.

Marie que j'ai toujours vu souriante et courageuse au milieu de la tourmente, Marie qui fait toujours attention à soutenir sa maman, à s'occuper des petites soeurs, à ne rien demaner car elle sait qu'il n'y a pas d'argent, Marie est inconsolable...

Après un long moment où j'essaie de la consoler, j'entends entre deux sanglots

"mais je ne peux pas y aller... j'ai trop peur... j'ai même pas de cartable, pas de cahier, tout ça.... qu'est ce que je vais faire moi ? je suis pas comme les autres..."

 

Si Marie, tu es une petite fille comme les autres, qui a été obligée de grandir trop vite...

Publié dans Enfants

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article