Fiona

Publié le par Etre Là...

 

BEBE FIONA BALUCHONJ'ai rencontré Fiona alors que sa famille était expulsée.

Trop de bruits, trop de problèmes avec les voisins, trop d'incompréhensions...

Ils sont alors partis s'installer en caravane sur un terrain, qu'ils louent très cher chaque mois.

Fiona avait 18 ans, et quelques semaines plus tard elle m'annonçait sa grossesse... une grossesse espérée depuis longtemps, avec son "frère de coeur devenu son amoureux"...


 

La grossesse s'est bien déroulée, elle attendait une petite fille "comme toi ! une petite princesse !"

Elle a beaucoup préparé la venue de son bébé, cherchant le meilleur matériel, me questionnant sur l'importance de telle ou telle chose... Une jeune future maman impatiente de faire le mieux possible !

 

Nous nous sommes perdues un peu de vu pendant quelques mois, mais j'ai reçu un message m'annonçant la naissance de Gisèle "tout s'est bien passée, je suis heureuse, Gisèle est née !".

 

Alors que je proposais d'aller la voir, elle a annulé nos rendez vous... je n'y ai pas fait très attention, connaissant le bouleversement dans nos vies à l'arrivée d'un bébé.

Plusieurs fois nous nous sommes parlées au téléphone, elle me donnait des nouvelles de Gisèle 

"elle va bien, elle grandit bien, j'ai changé de lait, tu le connais celui là ??" ...


Et puis nous avons été à une fête ensemble. Elle devait venir avec le bébé, puis plus tard me dit

qu'elle la confiera à ses grands parents, "pour qu'elle soit plus au calme"...

 

Et lors de cette fête, alors que Fiona m'a donné des nouvelles de sa fille,une merveilleuse petite fille, et que nous avions échangé sur les différents biberons, couches et jeux pour les tous petits..."c'est dommage je n'ai pas de photo sur moi"

le beau père de Fiona m'a annoncé, de but en blanc, que la petite Gisèle est placée, retirée à sa maman depuis sa naissance...

"ils ont dit que Fiona était trop  jeune, trop immature pour s'occuper d'un bébé.  Que là où on vit c'est dangereux pour une petite fille, que ce ne sont pas de bonnes conditions... et puis que Fiona est trop collée à sa mère, que ce n'est pas une bonne relation...que  parce qu'elle a été  placée et n'a pas grandie avec nous, elle ne saura pas être une bonne mère.

Enfin voilà, je suis triste, je ne la verrai pas grandir moi..."

 

Difficile à imaginer, difficile à comprendre, difficile surtout d'imaginer ce que peux ressentir Fiona...je n'ai pas su lui en reparler, je n'ai pas su trouver les mots... je reste avec cette histoire sur le coeur.

Publié dans Familles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article