Hommage aux Morts de la rue

Publié le par Etre Là...

 
hommage.jpg

Mardi dernier lors de l'hommage rendu aux Morts de la rue,
j'ai entendu le nom d'une personne décédée dans la ville où j'habite. Le lendemain, j'ai mis un petit mot au CCAS et à la mairie (sans trop savoir qui joindre),
en joignant une photo de la cérémonie, juste pour dire que je me doutais que des gens de la ville
avaient été "confrontés et touchés" par ce décès,
et que je voulais leur partager le bel hommage qui lui avait été rendu... simplement... Voici les réponses que j'ai reçue : "Bonjour, Nous avons reçu votre message de cœur, il me semble que cette personne était une femme Bahia M.
Elle est morte dans un hôtel où elle avait été orientée par le 115. Vous souhaitant bonne continuation dans votre engagement, Cordialement

le CCAS"
"Madame, Monsieur le Maire a pris connaissance de votre mail du 15 juin concernant l’hommage aux morts de la rue. Notre service Etat civil nous confirme que Mme M. est décédée et inhumée sur la ville.
Elle faisait partie des lectrices de la bibiothèque de la ville. Recevez nos salutations les meilleures. Le cabinet du Maire"

Cette réfèrence à la bibliothèque fait forcément un lien (joli lien...) avec les livres mis en scène
lors de ce cimetière éphémère et mes bibliothécaires... oserai-je imaginer aller plus loin ?


Collectif Les Morts de la Rue

Publié dans Sans Abris

Commenter cet article

cpolitic 29/06/2011 13:40



Attention petit souci avec les images.


Effectivement, terrible et touchante anecdote avec cette bibliothèque en guise de seul lien.



Hestia 27/06/2011 22:50



Témoignage simple, et productif.
J'aime ^_^

Bravo et encore merci a tout ces cœurs résistant à la sécheresse des âmes consumériste et indiviialistes.