Philippe

Publié le par Etre Là...

Ca y est nous avons enfin retrouvé Philippe. Il est à l'hopital, depuis plus d'un mois, hospitalisé en urgence pour une infection pulmonaire.
Il a passé plusieurs jours dans le coma, et s'est battu pour s'en sortir lui ont dit les médecins.

Les visites sont enfin autorisées, Philippe est marqué, amaigri, heureux de nous revoir... cela faisait plus de deux mois que nous étions sans nouvelle, qu'il n'était plus à son coin de manche habituel... Nous avions eu écho qu'il était dans un squatt, mais sans en savoir plus.

Je suis soulagée de le revoir, je l'écoute nous raconter ses histoires.... et au fond de moi, j'ai envie d'hurler
"mais arrête, arrête cette putain de drogue, cet alcool qui te fait du mal, cette vie dans la rue où tu n'es pas libre, malgré ce que tu dis !" 
Je cherche, j'imagine des solutions pour une sortie en centre médicalisé, ou au moins en maison de repos, loin de Paris et de son environnement.... 
sdf
J'ai envie d'hurler, mais je ne dis rien...
parce qu'il le sait bien Philippe qu'il n'a pas d'autres choix qu'un retour à la rue à sa sortie, prévue dans quelques jours...
Il a même tout planifié "Sandra veut bien m'héberger pour quelques jours... en bas de chez elle, il y a un Crédit Lyonnais donc hop c'est tout bon, je peux faire la manche tranquille là..."

Il le sait bien lui qu'il n'est pas prêt à lacher ses drogues comme ça... pour quoi, pour qui ?
Il n'a pas 25 ans, il est seul, sans aucun revenu... alors  qu'est ce qui va le motiver ? pour l'instant, il n'a pas encore trouvé
et moi je ne peux retenir mes larmes, je suis démunie.  

Publié dans Sans Abris

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article