Stigmatisés

Publié le par Etre Là...

Pauline me raconte

 

"Mardi soir on a sorti le canapé en pleine nuit, pour ne pas se faire voir... il était plein de cafards, alors il faut bien qu'on s'en débarasse ! on l'a mis du côté des poubelles, discrets

mais quelques heures plus tard, j'ai entendu du bruit alors on est sorti pour voir, et là on a vu que les gens du camp derrière ont mis le feu au canapé... quand on s'est approchés, ils se sont tournés vers nous en nous insultant, en nous traitant de "famille cafards", "c'est chez vous les cafards ah vous êtes dégueu, vous êtes crades, nos enfants ne joueront plus avec les votres, !!!"

"Moi maintenant c'est fini, je ne veux plus sortir de chez moi, je ne mettrais pas mes enfants à l'école ils vont encore être moqués... je ne veux qu'une chose, c'est partir, partir d'ici !"

 

Les gens du camps de derrière, comme dit Pauline, ce sont des gens du voyage... qui sont eux même tellement montrés du doigt et stigmatisés...


Est-ce que dans la vie il faut toujours taper sur un plus faible que soi ?

Est-ce que c'est nécessaire pour tenir, pour avancer, pour se démarquer ?

Est-ce qu'on a toujours besoin d'un bouc émissaire ?

 

pointer-du-doigt

Publié dans Familles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

roblin 27/08/2011 15:24



Je lisais quelques articles du blog et je pense que les travaux d'alice miller peuvent vous intéresser sur l'enfance et les maltraitances:


 


http://www.alice-miller.com/


http://alice-miller.blogspot.com/



cpolitic 17/05/2011 19:23



L'intolérance et la connerie humaine ont ceci de commun qu'elles n'ont aucune limite et touche toutes les catégories socio-professionnelles.


Au lieu de s'entraider...