Ne pas se résigner ?

Publié le par Etre Là...

Voilà, la réponse est tombée...

et c'est négatif, le logement ne sera pas attribué à ce couple, dont tout le monde se méfie, dont personne ne veut, que tout le monde rejette...


oui c'est vrai, cela fait des mois, des années qu'ils n'ont pas payé un loyer,

oui c'est vrai, ils ne se déclarent pas en couple auprès des administrations, pour toucher leur RSA en entier chacun (c'est à dire 410€ par personne... au lieu de 600€ quelque chose pour le couple...),

oui c'est vrai, ils reçoivent des amis chez eux, des amis de galère qu'ils ne peuvent pas laisser dormir dans la rue... alors parfois oui il y a du bruit, il y a peut être même des bagares...

 

mais est-ce que cela veut dire qu'ils n'ont pas pour autant droit à un logement, à un toit pour eux et pour cette petite fille qui pour le moment reste chez les grands parents pour ne pas connaitre la peur de l'expulsion, qui arrive, éminente, prochaine...

 

Alors voilà, le dossier est refusé, le logement ne sera pas pour eux... et moi je cherche des forces pour ne pas baisser les bras, pour ne surtout pas me résigner, pour ne surtout pas les voir seulement comme un couple avec des problèmes in relogeables car "situation trop compliquée / pas assez de revenu / parcours locatif fragile / dossier trop lourd à défendre"...

Ca ce sont les mots des bailleurs, des administratifs, de la Préfecture, du travailleur social....

et moi je ne veux pas les voir avec ces "lunettes" là !

 

mais ce n'est pas toujours facile d'y croire !!!

Publié dans Et moi...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Xavier 15/05/2011 13:12



Toute personne, toute famille, doit avoir un chez soi. Qu'est ce que la société gagnera à l'expulsion ? Rien je pense. Y a t il une possibilité de faire un "Comité solidaire pour les
droits" avec des voisins, d'autres associations ? Amitiés à toi, à ce couple, à leur petite fille et aux grands parents qui soutiennent. http://www.atd-quartmonde.fr/?Vivre-un-comite-Solidaires-pour



cpolitic 14/05/2011 11:44



Malheureusement il y a peut être sur cette même liste des gens en couple avec le même revenu (400 euros x 2), avec ou sans enfant, mais qui payent tant bien que mal leur loyer et qui se
débrouillent comme ils peuvent pour ne pas faire de bruit.


Et c'est malheureusement normal, vu la pénurie (organisée) de logements, qu'un tri soit fait.


Même si ce tri peut souvent être inhumain.